Le mobile, le nouvel Eldorado des géants de l’informatique.

e-Commerce

Silver sonne-t-il le glas des Nexus ?

Google s’intéresse de plus en plus aux appareils mobiles, ça n’est un secret pour personne.

On a tout d’abord les appareils de la gamme Nexus d’Asus qui par le biais d’un partenariat bénéficient des derniers OS du géant américain. En effet, seuls les Nexus sont aujourd’hui équipés nativement du tout dernier KitKat 4.4.2 (le 4.4.3 est en approche). Tout comme pour IOS, les mises à jour de l’OS Google sont toujours attendues avec impatience par les aficionados !

Android-Kit-Kat

A noter également Motorola, récemment racheté puis revendu à Lenovo le temps de produire 2 portables dont 1 c’est pourtant très bien vendu… je veux parler du Motorola Moto G. Pourquoi cette opération alors ? Et bien disons qu’au passage Google aura aussi pu récupérer un grand nombre de brevets détenus par Motorola.

Quelle stratégie pour Google ?

Google serait désormais en train de changer de stratégie. Il semblerait en effet que celui-ci essaie d’imposer aux autres constructeurs qui souhaitent continuer à bénéficier de son OS, de ne plus appliquer de surcouche logicielle sous peine de ne plus se voir proposer la version la plus récente de l’OS. Google s’éloignerait donc ainsi de la production de Google Phones au profit d’accord avec les grands du marché des Smartphones ; Samsung et Htc.

L’intérêt pour les mobiles suscite d’ailleurs des convoitises de toute part. Amazon devrait sortir son mobile d’ici peu, Firefox s’essaie à l’OS, et des entités individuelles surfant sur la vague Google s’essaient aux 2 mondes. Il faut dire que les enjeux sont de taille. Dans un avenir très proche, il y aura plus de personnes connectées en mobilité équipées d’un appareil permettant de surfer et faire des achats (iPhone, Smartphone, tablette) que de personnes surfant sur un ordinateur classique.

La publicité mobile et le responsive design deviendraient-ils incontournables ?

Quel rapport avec le petit monde du référencement me direz-vous ? Eh bien, il y a fort à penser que si les dépenses budgétaires en publicité pour les appareils mobiles sont aujourd’hui contenues, ces dernières finiront par exploser. Sans compter qu’un téléphone est quelque chose de plus personnel qu’un ordinateur. On lui confie d’ailleurs beaucoup plus qu’à nos ordinateurs classiques. Les publicités n’en seront que plus ciblées et performantes. Il faut donc s’attendre à ce que les choses s’accélèrent dans le monde de la pub mobile, d’autant que Facebook est sur les rangs et ouvre sa régie dédiée et Twitter montre les crocs.

Pour les amateurs de la langue de Shakespeare une petite infographie signée Google sur le « local search »

Google local search

Alors à quand une prochaine mise à jour de Google pénalisant les sites non responsive ?

Écrit le 21 mai 2014
par John

Retour en haut