fbpx Obtenir plus de clics sur ses contenus, quelques conseils !

7 méthodes efficaces pour obtenir plus de clics sur vos contenus

Marketing de contenu

Si vous avez cliqué sur cet article, vous êtes peut-être un chef d’entreprise, un blogueur ou un Freelancer ? Dans tous les cas le marketing digital vous intéresse et nous allons aujourd’hui vous donner 7 méthodes qui vous permettront d’attirer l’attention de votre public et de susciter un intérêt jusqu’à provoquer une action de la part du prospect.

Quel que soit le contexte, le titre est la phrase la plus importante de la page et ce dernier peut prendre plusieurs formes :

  • La ligne «objet» d’un e-mail
  • Le titre d’un article ou d’un communiqué de presse
  • Il peut même être la première phrase d’une note manuscrite

Pour veiller à l’efficacité de vos posts, articles ou autres, votre titre aura une importance capitale, si vous n’arrivez pas à capter votre lecteur dès le titre et donc les premières secondes, il n’ira pas plus loin et vous pourrez dire au revoir à votre publication et son contenu qui tomberont dans l’oubli. Pour vous donner des chiffres, sachez que 8 personnes sur 10 lisent le titre, mais seulement 2 personnes sur ses 8 iront plus loin et liront votre post. Faites en sorte que vos premiers mots soient si pertinents qu’ils ne peuvent être ignorés.

 

Comment rendre votre titre accrocheur

Ecrire efficacement pour engendrer des clics

Il est important de connaître sa cible et son public avant toute chose, si vous ne savez pas ce qui préoccupe vos futurs clients ou prospects potentiels, vous ne pourrez pas écrire pour lui. Faites donc des recherches !

Une fois vos recherches effectuées, vous savez maintenant ce dont votre public souhaite ou a besoin, énumérons et explorons dès à présent les différentes méthodes afin d’attirer l’attention de ce dernier.

 

1. Exploitez la curiosité de vos prospects

Un peu de relations humaines et de psychologie ne fera pas de mal J, il existe deux manières chez les humains d’éprouver leur curiosité: la manière perceptuelle et épistémique.

  • Ce désir de comprendre quelque chose de déroutant ou d’étrange, comme un tour de magie ou une illusion d’optique, c’est la curiosité perceptuelle.
  • L’envie d’apprendre quelque chose de nouveau ou d’acquérir de nouvelles informations, qu’elles soient dites en passant la sensation la plus agréable entre ses deux est la curiosité épistémique.

C’est à ce moment que la « curiosity gap » ou écart de curiosité fait son entrée en scène, le principe est d’éveiller la curiosité de l’internaute, mais ne pas donner suffisamment d’éléments dans ce titre pour combler cette dernière et assouvir la soif de l’usager. Les titres qui exploitent l’écart de curiosité sont suffisamment spécifiques pour entrer en contact avec le lecteur, mais ne le seront pas assez pour satisfaire sa curiosité épistémique – son désir d’apprendre quelque chose de nouveau et de s’engouffrer dans le plaisir.

Le lecteur devra alors porter son attention sur la suite du contenu pour combler son envie.

 

2. Mettez en place « le principe de la rareté »

Les gens ont tendance à plus évaluer les choses et les expériences qu’ils perçoivent comme étant rares ou en pénurie, les psychologues et les économistes nomment cette tendance comme le principe de la rareté. C’est un trait développé pour s’assurer que nous obtenons ce dont nous avons besoin. Il y a des milliers d’années, les premiers humains se sont appuyés dessus pour survivre. Aujourd’hui, les rédacteurs évoquent les mêmes sentiments en utilisant des mots et des expressions tels que:

  • – « Offre exclusive ! »
  • – « Quantité limitée ! »
  • – « Dépêchez-vous ! »

Le principe de rareté est aussi étroitement lié à notre estime de soi. Acquérir quelque chose d’inhabituel nous donne le sentiment d’être plus uniques, plus puissant.

 

3. Utilisez des chiffres

Que votre titre apparaisse dans une recherche Google, un pop-up ou une bannière YouTube, utilisez des numéros ou des chiffres serviront à le faire ressortir.

Les chiffres fonctionnent de cette manière, car les mots et les images forment l’essentiel du contenu que nous observons chaque jour. Journaux, pages web, panneaux d’affichage, courriels: ils sont tous dominés par des mots et des images.

Alors, quand nos yeux repèrent un chiffre dans ce contenu rempli de lettres, il ressort. Il semble susciter notre attention, simple, mais efficace. Les chiffres signifient également la finalité, un début et une fin définitive, ce qui est réconfortant pour le lecteur.

« Plus nous en savons sur quelque chose – y compris avec précision, combien de temps cela va prendre – plus nous aurons de chances de nous y engager », disait Maria Konnikova, écrivain sur la psychologie et la science pour newyorker.com.

Voici quelques exemples de titres aguicheurs qui peuvent tenter le prospect de cliquer :

  • « 5 bonnes raisons de… »
  • « 7 conseils pour devenir… »
  • « 3 moyens de résoudre… »

 

4.  Soyez surprenant

Un lecteur que vous arrivez à véritablement surprendre sera un lecteur qui vous portera 100% d’attention.

Cet état d’absorption complète est le produit d’un enchaînement mental involontaire de notre cerveau quand nous sommes surpris – pour le meilleur, comme pour le pire – par  un titre par exemple. Notre cerveau traite la surprise de cette manière et envoie une alerte neuronale indiquant qu’un élément est important à ce moment et que nous devons y prêter attention.

Dans n’importe quel cas, que ça soit par curiosité, répulsion ou jubilation, surprendre momentanément votre public vous donnera l’occasion de le faire passer à la phrase suivante.

 

5. Questionnez vos lecteurs

Il existe une bonne et une mauvaise manière de questionner à travers un titre: les questions trop évidentes n’obligeront pas le lecteur à cliquer puisqu’il connaît déjà la réponse. Par exemple « Est-ce que la planète Terre est ronde ? » ainsi que, les questions alarmistes comme « Votre nouveau-né a-t-il le cancer ? » qui tout en étant contraignantes, finiront par détruire votre crédibilité et votre intégrité.

Les meilleures questions poussent le lecteur à regarder en soi, enquêter sur sa réalité, sa « vérité », elles inciteront à penser et réfléchir de manière critique à son propre comportement ou psychologie. Les moments de réflexion profonde sont fortement émotionnels  – et les émotions se vendent, c’est pour cela que ses questions fonctionnent. Que vous répondiez à la question ou non importe peu. Ce qui compte, c’est ce que la question a amené le lecteur à penser et, bien sûr, à ressentir.

Ce sont ses titres qui nécessitent le plus d’efforts de recherche et de développement. Le succès exige des investissements.

 

6. Pensez à la valeur de la promesse

La manière la plus claire et efficace de promettre de la valeur dans un titre et de commencer ce dernier par les mots « Comment faire… ? ».

La raison est assez simple : prendre ses propres décisions, deviner, sortir de sa zone de confort est apeurant, terrifiant pour certains. Il est plus facile, plus rassurant et moins oppressant ou stressant de s’appuyer sur les conseils d’autrui.

Il est possible d’exploiter la puissance des titres basés sur la valeur pour attirer l’attention avec des questions comme :

  • « Comment faire grimper vos ventes de… ? »,
  • « Comment faire fonctionner… ? ».

 

7. Envisagez l’auto identification de votre public

Même si un titre statique ne pourra pas appeler votre lecteur par son nom ou son prénom, il peut l’aider à s’identifier lui-même et se positionner en tant que membre d’un groupe ou d’une communauté plus large. Par exemple, « Une nouvelle qui risque de faire parler les fans des Bleus », dans ce titre je vise un certain public qui se sent « supporter des Bleus » et j’y apporte une touche de curiosité en parlant de quelque chose de nouveau et qui paraît controversé.

En l’impliquant directement au titre, vous indiquez de manière claire et limpide qu’il se trouve au bon endroit, qu’il peut s’installer et continuer la lecture.

webnotoriete.com

 

Pour résumer…

Ces techniques ne sont pas un phénomène nouveau, les rédacteurs tirent parti de ces méthodes psychologiques depuis des années pour attirer l’attention, en d’autres termes ses astuces ont fait leurs preuves et maintenant c’est à vous de les prendre en main !

 

Cet article vous a intéressé  ? Consultez aussi notre article sur

 

Écrit le 27 mars 2019
par Virginie

Retour en haut