Liste des fondamentaux d’un cahier des charges dédié au référencement naturel

SEO

Lors de la création d’un site web, il est recommandé de passer par une étape de constitution d’un cahier des charges fonctionnel et technique. Ce cahier des charges est un document écrit en amont de la réalisation d’un projet décrivant tous les besoins et règles que le prestataire doit suivre.

Les agences ou développeurs web n’ont pas nécessairement des connaissances en référencement naturel, ou aussi appelé SEO (Search Engine Optimisation).

Or, un site web se doit de suivre les règles et critères pris en compte par les moteurs de recherche, principalement par Google, afin de bénéficier d’un bon positionnement dans les résultats de recherche. En effet, sauf pour les sites web dédiés au référencement payant, la part d’audience issue du trafic naturel dépasse 50% pour la plupart des sites internet. Aujourd’hui, il est donc indispensable qu’un site web suive ces règles SEO lors de son développement ou sa refonte afin qu’il soit « SEO Friendly ».

Nous recommandons donc de constituer un cahier des charges orienté SEO en complément d’un cahier des charges fonctionnel et technique dans l’objectif d’optimiser un site web en amont de son développement pour plus d’efficacité. Même s’il est possible d’intervenir et d’optimiser un site web déjà existant suite à un audit SEO par exemple, Google n’apprécie pas forcément qu’il y ait de nombreuses modifications structurelles sur un site déjà indexé par ses moteurs.

Les deux axes principaux d’optimisation SEO à travailler dès la conception d’un site internet sont les éléments techniques (hébergement, code source) et le contenu de ses pages.

Spécifications SEO techniques

Comme vous l’aurez compris, une optimisation technique en amont de la création d’un site web est une étape indispensable à son bon référencement. Cela consiste à optimiser son code source et sa structure dans le but de maximiser ses performances afin que les moteurs de recherches indexent et positionnent au mieux les pages. Le cahier des charges SEO va donc répertorier tous les éléments à respecter.

  • En voici une checklist SEO non exhaustive :
  • Choix d’un nom de domaine
  • Hébergement dédié ou mutualisé
  • Protocole HTTPS
  • Choix du meilleur CMS (WordPress, Prestashop…)
  • Arborescence et structure du site
  • Optimisation des URLs
  • Plan du site (sitemap)
  • Robot.txt
  • Site « Mobile Friendly »
  • Temps de chargement des pages
  • Etc.

Une fois l’optimisation de la structure et du code source du site en place, vous pouvez vous concentrer sur l’optimisation des contenus.

Optimisation du contenu

La stratégie éditoriale et les contenus sont au cœur d’un bon référencement naturel. En effet, Google, avec son algorithme du nom de Panda, va analyser en détail la qualité des pages d’un site web dans l’objectif de proposer aux internautes les meilleurs résultats possibles en fonction de leur recherche. Pour cela, certaines règles sont aussi à respecter :

  • Analyse et choix des mots-clés
  • Optimisation des balises META : TITLE et DESCRIPTION
  • Structuration des pages au travers du balisage Hn (titres H2, H2, H3…)
  • Rédaction d’un contenu original pour éviter le contenu dupliqué
  • Etc.

 

Une optimisation SEO qui va de pair avec une meilleure expérience utilisateur

L’objectif de Google est de proposer à ses utilisateurs des résultats de recherche qui soient les plus qualifiés et les plus pertinents possible. Lorsque l’on parle d’optimisation SEO, cela va forcément de pair avec une expérience utilisateur optimale. Si votre site est bien conçu et bénéficie d’un contenu intéressant répondant aux problématiques de vos utilisateurs, ces derniers seront satisfaits et Google positionnera donc au mieux vos pages dans ses résultats.

 

Pour conclure, constituer un cahier des charges pour le référencement naturel permet d’anticiper les problèmes que l’on retrouve souvent à posteriori lorsque l’on constate que le site web n’obtient pas les résultats en termes de trafic naturel (issu des moteurs de recherches). Cela permet d’éviter de faire un audit et surtout de se demander comment prendre en charge la dimension technique (redirections 301 des URLs par exemple), et d’identifier des intervenants ayant les compétences nécessaires.

 

Ressource :

https://localseochecklist.org/

https://moz.com/blog/launching-new-website-seo-checklist-whiteboard-friday

Écrit le 16 octobre 2017
par Maha

Retour en haut